La BERD et l’UE améliorent les services de traitement des eaux usées en Jordanie

01-12-2021
EBRD and Jordan
EBRD and Jordan
Copyright: EBRD

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) améliore l’approvisionnement en eau et modernise les installations de traitement des eaux usées en Jordanie grâce à un prêt souverain de 30 millions d’euros, cofinancé par une subvention de 30 millions d’euros de l’Union européenne (UE).

Dans le cadre du programme « Réponse à la crise des réfugiés – Résilience des municipalités » de la BERD, ces fonds permettront au ministère jordanien de l’Eau et de l’Irrigation de construire une usine moderne de traitement des eaux usées. Cette station augmentera la capacité du réseau à desservir les ménages et pourra concerner jusqu’à 1 million de personnes, dont des réfugiés syriens vivant à Amman et à Zarqa qui n’ont pas accès au réseau d’approvisionnement.

La nouvelle usine, qui sera située à Al Ghabawi, aura une capacité de traitement de 24 750 m3 d’eaux usées par jour et remplacera une installation existante à Ain Ghazal.  Elle contribuera également à atténuer les risques environnementaux.

En outre, 200 jeunes auront ainsi accès à des opportunités de formation certifiée et à des offres d’emploi dans les domaines de la construction et de la gestion des installations, qui seront financées par les Pays-Bas par le biais du compte multidonateurs de la BERD pour le sud et l’est de la Méditerranée.

Depuis le début de ses opérations en Jordanie en 2012, la BERD a investi plus de 1,5 milliard d’euros dans le pays à travers 61 projets. Dans le cadre du programme « Réponse à la crise des réfugiés – Résilience des municipalités » de la BERD, 180 millions d’euros de financement de la BERD et 130 millions d’euros sous forme de subventions ont été mobilisés à ce jour. La priorité de la Banque en Jordanie est de soutenir l’énergie durable, le financement des entreprises privées et la promotion de la réforme des infrastructures.

Pour plus d'informations

Communiqué de presse