Discours de la présidente von der Leyen à l’occasion des Journées européennes du développement

16-06-2021
Speech by President von der Leyen at the European Development Days
Speech by President von der Leyen at the European Development Days
Copyright: European Commission

Mesdames et Messieurs,

Distingués invités,

Chers amis,

Bienvenue à la quatorzième édition des Journées européennes du développement.

La réunion de cette année, placée sous le thème « Le pacte vert pour un avenir durable », ne pourrait pas avoir lieu à un moment plus décisif. La pandémie de COVID-19 vient de nous montrer à quel point la santé de nos populations et la santé de notre planète sont directement liées. Bien sûr, il était déjà clair avant cette pandémie que le changement climatique est le plus grand défi de notre époque. Il a donc été dès le départ une priorité absolue pour notre Commission.

Avec notre pacte vert pour l’Europe, nous voulons ouvrir la voie à une transformation verte et inclusive de nos économies et de nos sociétés. La pandémie a rendu cette tâche encore plus urgente. Nous avons beaucoup parlé des liens entre la perte de biodiversité et la COVID-19. Nous devons maintenant passer à l’action. C’est pourquoi, tout récemment, à l’occasion du Sommet mondial de la santé, la Commission européenne et la présidence italienne du G20 ont placé l’approche « Une seule santé » au centre de la déclaration de Rome.

Sur le plan économique aussi, c’est la bonne chose à faire : les dommages que nous causons au climat et à l’environnement nuisent également au bien-être de milliards de personnes dans le monde. C’est pourquoi il est approprié et prudent d’investir rapidement et avec audace dans la santé de notre planète.

Cette année, l’édition des Journées européennes du développement a lieu alors que nous préparons la conférence des Nations Unies sur la biodiversité, qui se tiendra à Kunming. Notre objectif à ce moment-là sera de convenir d’un nouveau cadre mondial efficace pour la biodiversité. Un cadre pour mobiliser tous les citoyens ainsi que toutes les composantes des gouvernements et des sociétés. Je suis convaincue que ces Journées européennes du développement permettront de créer une dynamique pour la conférence de Kunming. Avec plus de 170 organisations du monde entier regroupées, cet échange de vues sera véritablement mondial. Les deux prochains jours sont une occasion unique de partager des idées et des expériences. Cela permettra d’inspirer de nouveaux partenariats et de trouver des solutions innovantes.

Les Journées européennes du développement ne consistent pas seulement à émettre des idées, mais aussi à se mettre en action. L’Union européenne est prête à collaborer avec des partenaires pour lutter à la fois contre la perte de biodiversité et la crise climatique. C’est pourquoi elle se mobilise pour que soient pris des engagements internationaux visant à protéger 30 % des terres et des mers de notre planète. Ce sera l’un des objectifs de la COP15 sur la biodiversité organisée en Chine. Et nous souhaitons également accroître nos ambitions climatiques lors de la COP26 à Glasgow.

L’UE est déterminée à transformer ces défis en opportunités économiques. La question « Comment assurer une croissance verte ? » sera déterminante pour accélérer les efforts mondiaux entrepris pour lutter contre le changement climatique et la perte de biodiversité. L’Union européenne entend montrer la voie lorsque les réponses seront formulées à Kunming.

Chers amis,

Nous avons vu nos jeunes descendre dans la rue. Ils se lèvent et font de la santé de la planète leur priorité. Et ce à juste titre, car c’est leur avenir qui est en jeu. Leurs voix doivent avoir un impact significatif sur nos politiques et nos actions. Je suis donc ravie qu’un groupe remarquable de jeunes leaders talentueux soit présent à cette cérémonie d’ouverture. Cette année, nous voulons que la jeune génération oriente les débats.

En outre, je sais que l’initiative Youth Sounding Board (comité de réflexion sur la jeunesse) de la commissaire Jutta Urpilainen ouvrira de nouvelles possibilités pour écouter directement ce que les jeunes ont à dire. Nous avons besoin de vous, les jeunes, avec votre énergie, votre dynamisme et votre vision, pour relever l’énorme défi auquel votre génération est confrontée ! Car nous le savons tous : il faudra du courage, du leadership et de la volonté politique pour faire pression en faveur du bien commun. Mais les efforts en valent la peine. Vous pouvez compter sur l’Europe.

Mettons-nous au travail !