Vers un Mécanisme national de référencement des victimes de la traite des êtres humains au Maroc

21-02-2019
EU supports National Referral Mechanism for victims of trafficking in human beings in Morocco
EU supports National Referral Mechanism for victims of trafficking in human…
Copyright: South Programme III

Le Programme Sud III a soutenu, les 11 et 12 février 2019 à Rabat, l’organisation du premier atelier de réflexion sur le Mécanisme national de référencement (MNR) des victimes de la traite des êtres humains au Maroc. Organisée par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC)et les autorités marocaines, en partenariat avec le Conseil de l’Europe, cette rencontre a permis de clarifier les principes et lignes directrices présidant à la mise en place d’un tel mécanisme, en relation avec la législation existante (i.e. loi 27.14 adoptée par le Parlement marocain en 2016) et les normes internationales, telle la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains dont la législation marocaine s’est inspirée.

Des expériences européennes et internationales d’établissement de MNR ont été présentées, de même que les enseignements que l’on peut en retenir pour le Maroc. Cette préparation du système de référencement, maillon essentiel dans l’orientation et la protection effective des victimes de la traite, sera approfondie dans le cadre de prochaines activités qui viseront en priorité son opérationnalisation.

L’objectif du Programme Sud III (2018-2020) est de garantir la durabilité des résultats acquis lors des deux phases précédentes en contribuant au renforcement des droits de l’homme, de l’État de droit et de la démocratie dans le sud de la Méditerranée, conformément aux standards européens et internationaux et selon une approche basée sur la demande. Le programme place au centre de ses priorités la lutte contre toutes formes de violence à l’égard des femmes. Le programme dispose d’un budget de 3 334 000 €, financé à 90 % par l’Union européenne et à 10 % par le Conseil de l’Europe, en charge de sa mise en œuvre.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

Programme Sud III